.

Jour 3 :

Jour de trek de Skogar au Fimmvörðuháls, là où a commencé l'éruption de l'Eyjafjöll en 2010.
Nous démarrons au pied de la Skogarfoss, une des plus cascades pour son harmonie et ses proportions parfaites.

DPP_787

 

Une randonneuse prête pour le départ

DPP_788

 

Le chemin de randonnée suit la rivière menant à la cascade pour atteindre un col. Les paysages sont magnifiques, enchaînant les chutes d'eau, les gorges et jouant avec les couleurs.

DPP_798

DPP_789

DPP_796

Un premier passage à enjamber (les clôtures sont destinées à éviter aux moutons de quitter leur domaine)

DPP_790

DPP_795

DPP_806

DPP_807

DPP_800c

DPP_802

DPP_797


7 heures de randonnée plus tard, nous nous reposons au pied de la cascade. Nous avalons des Pylsur (hot dog islandais, à choisir de préférence avec un mélange de sauce remoulade, ketchup, des oignons frais, des oignons grillés ; c'est terriblement anti-diététique mais ce n'est pas mauvais). Les enfants récupèrent vite s'amusant à faire des roues dans l'herbe, à construire des compositions de land'art au bord de l'eau), à se faire éclabousser par les embruns de la cascade.


Après une averse de pluie,  la journée n'est pas terminée. Le soir arrive et nous avons envie de retourner en bord de mer, nous ne le regretterons pas (ce billet étant déjà assez long, la soirée fera l'objet du billet suivant).

DPP_812

DPP_809b

© quiet hours

Petite note pratique : pour les randonnées et les treks, je vous conseille le guide Rother édité en français (randonnées classées par couleur selon la difficulté et la longueur, des randonnées connues et moins connues ; cette randonnée est la n°1 dans le guide)