.
Jour 3 (bis) :

C'était un impératif, il nous fallait visiterDyrhólaey, tout à côté de Vik

DPP_813

DPP_814

Vous noterez que j'aime prendre des photos de la route. L'avantage c'est qu'en Islande, la circulation est tellement peu dense qu'on peut se le permettre sans risque.


DPP_815

DPP_818

Nous observons les macareux qui nichent sur les falaises. La péninsule de Dyrhólaey abrite une réserve naturelle protégée. En mai et juin, son accès est interdit afin de ne pas pertuber les oiseaux en période de nidification.

DPP_819

Petite trempette dans l'océan avant de se rendre sur le promontoire rocheux formant une arche.

 

DPP_824b

DPP_826

 Une courte piste mène au sommet de la péninsule.
Le panorama qui s'étend sur les plages de sable noir et sur les montagnes est magnifique.

 

DPP_827

DPP_829

 Je me rends sur le promontoire rocheux. Les rochers qui émergent de l'eau sont peuplés d'oiseaux.
La vue sur les aiguilles de lave noire du Reynisdrangar est elle aussi magnifique. Je n'en reviens pas de tels paysages, j'ai envie de rester des heures ici.

 

DPP_830

DPP_831

DPP_858

L'ondée qui était sur la mer est arrivée jusqu'à nous. Après une dizaine de minutes d'une pluie intense,  le spectacle d'un arc-en-ciel s'offre à nos yeux. Magique !

© quiet hours